Sciences humaines

Découvrez une sélection d'essais à petits prix ! Repérez bien les titres notés d'un % et faites le plein de bonnes affaires...

  • - 62%

    L'espionnage dans tous ses états. L'espionnage a épousé la révolution numérique. C'est aujourd'hui une vérité communément admise. Les ingérences russes via Internet et les réseaux sociaux dans les campagnes présidentielles du monde entier, notamment aux États-Unis ; les recrutements massifs du renseignement chinois sur LinkedIn, les révélations d'Edward Snowden, l'ex-agent de la NSA américaine, sur la collecte massive de données dans le monde par son pays - les exemples font légion. Le renseignement technique a pris le pouvoir.
    Pourtant, le renseignement humain, à la John Le Carré, n'a pas disparu. Il occupe même encore une part importante de cette face cachée des relations internationales, secrètes et violentes. C'est la principale information fournie par cet ouvrage qui recense près de dix ans d'enquêtes exclusives sur l'espionnage dans le monde.
    Il montre comment l'Occident a baissé la garde face à l'espionnage russe redevenu très agressif, notamment en Europe. Il permet de plonger au coeur de cette guerre invisible, à Djibouti, à Bangkok, à Bruxelles, à Paris, à Genève ou aux Émirats arabes unis. Il rappelle que dans le monde du renseignement, il n'y pas d'amis, comme l'atteste l'attaque informatique américaine contre l'Élysée en 2012 ou les infiltrations du Mossad en France. Une vérité confirmée par l'un des personnages les plus importants du renseignement français des quinze dernières années.

  • - 50%

    Nous sommes en train de comprendre ce qui s'est passé depuis cinquante ans.  L'hystérie du monde du travail, la grande protestation des peuples, l'enfermement des nouvelles générations dans une espèce de présent perpétuel, sont les conséquences de l'effondrement d'une civilisation: celle de la société industrielle.  L'une après l'autre, les utopies de gauche et de droite se sont fracassées sur une réalité qu'il est désormais possible de désigner par son nom : la société digitale. Elle nous transforme en une série d'informations qu'un logiciel peut traiter à partir de n'importe quel point du globe.  Une immense frayeur traverse la société. Le travail à la chaine d'hier a-t-il laissé la place à la dictature des algorithmes? Les réseaux sociaux sont-ils le moyen d'un nouveau formatage des esprits? Par un formidable retour en arrière, les questions de l'ancien monde sont en train de resurgir au coeur du nouveau. Les temps changent, mais vont-ils dans la bonne direction?   Ce livre iconoclaste permet de comprendre le désarroi dont le populisme est l'expression. Il décrypte d'une façon lumineuse des événements dont le sens nous échappe parfois, tout en ayant l'ambition de veiller à la défense des valeurs humanistes au nom desquelles le nouveau monde a, aussi, été créé.

  • - 50%

    Crimes historiques (Pétain, Barbie, Papon), erreurs judiciaires (Outreau, Dils, Seznec), combats de société (affaire du sang contaminé, drame des bébés congelés), énigmes criminelles (affaire Grégory, procès Agnelet, dossier Ranucci), scandales financiers ou politiques (Kerviel, Villepin, emplois fictifs, Bettencourt) ou dossiers de terrorisme (Colonna, Charlie Hebdo, Carlos, Islamistes radicaux), les grands procès façonnent l'histoire de notre pays. Ils sont un fantastique miroir de notre société.
    Lors des audiences, la procédure est orale, les débats ne sont presque jamais enregistrés et les mots s'envolent. L'auteur, chroniqueur judiciaire durant 20 ans, a pu, grâce à ses notes d'audiences et à ses recherches, reconstituer les plaidoyers vibrants des plus grands ténors du barreau.
    Ils s'appellent Badinter, Dupont-Moretti, Halimi, Leclerc, Lombard, Szpiner, Malka, Lemaire, Mignard, Soulez Larivière, Saint-Pierre, Bourdon, Kiejman... Leurs noms claquent dans les prétoires. « Plaider, c'est partir au combat » disent ces orfèvres des joutes oratoires. Avec la seule force de leurs mots qu'ils défendent une cause ou un individu , ils tentent souvent l'impossible : renverser le cours du destin !

  • - 58%

    50 ans après Les Héritiers : les étudiants et la culture de Pierre Bourdieu, François-Xavier Bellamy fait le constat alarmant d'une rupture des générations, l'une se refusant de transmettre son savoir, son héritage, à l'autre, et compromettant ainsi les fondements et l'avenir de notre société.
    Cinquante ans après Les Héritiers : les étudiants et la culture de Pierre Bourdieu, paru en 1964, François-Xavier Bellamy dresse le constat suivant : nous voulons toujours éduquer mais nous ne voulons plus transmettre. Cette crise de la culture n'est pas le résultat d'un problème de moyens, de financement ou de gestion. Il s'est produit, dans nos sociétés occidentales, un phénomène unique, une rupture inédite : une génération s'est refusée à transmettre à la suivante ce qu'elle avait à lui donner, l'ensemble du savoir, des repères, de l'expérience humaine qui constituait son héritage. Dans cet ouvrage, l'auteur pose la question : comment reconstruire le dialogue des générations ? Et trace des pistes pour ne pas laisser dans le dénuement une génération qui crie qu'elle ne veut pas mourir.

  • - 62%

    " Ce dialogue inattendu avec un homme musulman, tolérant, et pourtant père de djihadiste, représentait une extraordinaire opportunité de montrer qu'il nous était possible de parler. Si un tel échange avait lieu entre nous, alors nous pouvions abattre les murs de méfiance, d'incompréhension, et parfois de haine, qui divisent nos sociétés. " Georges Salines." Aujourd'hui, c'est avant tout une histoire de confiance et d'amitié qui nous unit. Nous avons appris à nous apprécier, pour comprendre, ensemble, et prévenir. Nous avons remonté le temps, tissé le fil de nos vies et de celles de nos enfants. Pour qu'une telle horreur ne se répète jamais plus. " Azdyne Amimour.Georges Salines a perdu sa fille Lola dans l'attentat du 13 novembre 2015 au Bataclan. Elle avait vingt-huit ans.De sa rencontre avec Azdyne Amimour, père de l'un des assaillants, a émergé un dialogue inédit. Georges Salines porte la mémoire de sa fille et de nombreuses autres victimes, tandis qu'Azdyne Amimour cherche à comprendre comment son fils a pu commettre des actes qu'il condamne sans appel. Poussés par une curiosité mutuelle, tous deux se racontent et déroulent le récit de " leur " 13-Novembre.Au fil de cette conversation, un profond respect est né entre ces deux pères que tout aurait pourtant dû opposer. Leur témoignage nourrit une réflexion apaisée sur la radicalisation, l'éducation et le deuil. Parce que s'il reste les mots, il reste aussi l'espoir.

  • - 50%

    Voici, pour la première fois, une enquête complète sur la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), théâtre de la fameuse série Le Bureau des légendes. La DGSE n'a qu'un but : défendre les intérêts de la France. Pour cela, la loi l'autorise à " entraver " clandestinement, à l'étranger, les ennemis de notre pays. Si la Boîte, comme la surnomment ses 7 000 agents, baigne dans le secret, l'ouverture est très nette, et, paradoxalement, plus personne ne parle aujourd'hui de la DGSE sans évoquer sa spectaculaire vitrine, Le Bureau des légendes, que notre enquête éclaire d'un jour nouveau. Assassinats ciblés, infiltration croissante des services russes, chasse aux " taupes " chinoises, cyberguerre, opérations secrètes en Afrique..., autant d'histoires inédites, enfin révélées dans ce livre. C'est aussi le quotidien des agents secrets qui est dévoilé : de leur entrée dans le service, sur concours ou par contrat, à leur plongée dans l'espionnage sous une identité fictive - la fameuse " légende "...

  • - 67%

    Les silencieux

    Eric Delbecque

    • Plon
    • 27 Août 2020

    Inutile d'éluder : ouvrons les yeux, la menace salafiste existe. La France vit une grande illusion. Nous croyons être toujours le pays où l'on débat, où l'on échange des arguments, alors même que nous sombrons chaque jour un peu plus dans un climat intellectuel de guerre civile.
    Ce constat vaut en particulier pour le débat actuel sur la place de l'Islam dans la société française et sur l'ampleur du péril islamiste. Allons droit au but : l'Islam ne constitue pas une question en soi dans la France de 2020. L'adversaire de la République s'appelle le salafisme.
    La source du problème ne réside pas dans le Coran mais dans ceux qui le transforment en arme pour affaiblir la démocratie libérale. Dans ce camp, on trouve bien évidemment les jihadistes, mais aussi les salafistes et l'ensemble des acteurs contestataires davantage animés par une fureur décolonialiste que par une authentique ferveur spirituelle.
    Le centre de gravité de cette galaxie dangereuse est le salafisme. Leur stratégie, et les tactiques afférentes, font des salafistes dits " quiétistes " et " politiques " des Silencieux, ces petits cylindres également qualifiés de modérateurs de son, que l'on visse sur le canon d'une arme pour gagner en discrétion. Ils nous endormissent, démonétisent l'idée que c'est bien une nouvelle forme de totalitarisme qui tente de s'épanouir en France. Au mieux on déplore, puis on passe rapidement à autre chose... En attendant, les Silencieux franchissent les uns après les autres les remparts censés défendre la démocratie, les libertés individuelles et l'héritage républicain.

  • - 50%

    Écrivain et journaliste, fou d´histoire depuis toujours, lecteur passionné de tous les grands historiens, François Reynaert souhaitait en découdre avec les clichés nationalistes. La répétition ad nauseam des truismes patriotards relayés par des essayistes réactionnaires commençaient à lui porter sur les nerfs. Aujourd´hui, il passe à la contre-offensive. Non pas avec un essai distancié, ni un bêtisier, mais avec une véritable Histoire de France. - Une Histoire de France complète et très accessible qui suit l´ordonnancement traditionnel (les Gaulois, les Francs, le Moyen Âge...) et répond aux questions simples : Que faut-il retenir de telle période, de tel roi ? Que se passe-t-il en Europe au même moment ? Elle est enrichie de cartes et de repères chronologiques. - Une Histoire de France décapante et pleine de surprises. La mythologie nationale est relue à la lueur du travail des plus grands historiens. Les guerres, les conquêtes, les héros obligés, Vercingétorix, Jeanne d´Arc ou Napoléon... rien ni personne n´est oublié, mais tout est revu et corrigé. - Une Histoire de France pour le XXIème siècle. Généreuse, citoyenne, européenne, donnant sa juste place au rôle des femmes et des minorités ; elle est adaptée à notre temps. Pour tordre le coup à une mythologie parfois encombrante, mais surtout pour aiguiser notre esprit critique.

  • - 44%

    Les voraces

    Vincent Jauvert

    Jamais sous la Ve République les élites qui dirigent notre pays n'ont été aussi riches et obnubilées par l'argent.
    Jamais autant de hauts fonctionnaires n'ont pantouflé à prix d'or dans le privé.Jamais autant de ministres n'ont été multimillionnaires.Jamais autant de responsables politiques, et non des moindres, ne sont devenus lobbyistes ou avocats d'affaires...Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la situation a-t-elle empiré sous Macron ?Après deux ans d'enquête et grâce à une quarantaine de témoignages inédits, Vincent Jauvert révèle les moeurs de ces élites si voraces qui ont pris le pouvoir dans le sillage du nouveau président de la République. Il décrit leur course à l'argent, leurs campagnes en coulisses pour dissimuler leurs véritables revenus et leurs conflits d'intérêts. Un document implacable.

  • - 50%

    Pour la plupart des contemporains, la solitude est ressentie de façon négative : on la confond avec l'isolement, le manque, l'abandon. Et la société veille à empêcher que l'être humain ne se retrouve seul, face à lui-même. Or la solitude choisie est loin

  • - 53%

    Mohamed Sifaoui nous livre un état des lieux saisissant de l'infiltration par les Frères musulmans, depuis 30 ans, de l'islam dans la société française et de tous les lieux de la République. Une enquête inédite.
    Fruit de plusieurs années d'investigation et d'observation de l'évolution de l'islam politique au sein de la société française, cette enquête journalistique inédite décortique la stratégie des Frères musulmans qui, depuis 30 ans, cherchent, d'une part, à peser sur les décisions politiques (et non à diriger ou coloniser la France comme l'affirment l'extrême droite et les populistes), et, d'autre part, à dominer la « communauté musulmane » qu'ils veulent homogénéiser, écartant ainsi toute contradiction émanant de l'intérieur.
    Pour l'auteur, cette takiyya (« dissimulation », « double jeu ») vise un seul objectif : aller à la conquête du monde arabo-musulman en utilisant les règles et les valeurs des grandes démocraties. Dans les faits ? Ils ont fait de l'UOIF l'interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, créé une puissante économie identitaire en développant le marché du hallal (salons de coiffure non mixtes, épiceries sans alcool, sites de rencontres et blablacars réservés aux seuls musulmans !), infiltré les milieux universitaires et intellectuels, investi nombre d'associations antiracistes, féministes, etc.
    Comment en est-on arrivés là ? Qui sont vraiment ces islamistes ? Où sont-ils ? Comment agissent-ils ? Mohamed Sifaoui apporte toutes les réponses à ces questions brûlantes, qui font débat.
    Journaliste spécialiste de l'islam politique et du terrorisme, Mohamed Sifaoui est notamment l'auteur de La France malade de l'islamisme : menaces terroristes sur l'hexagone (2002), de Combattre le terrorisme islamiste (2006) et de Pourquoi l'islamisme séduit-il ? (2011).

  • - 38%

    Annonçant avec une précision stupéfiante le monde dans lequel nous vivons - jusqu'à la crise du coronavirus -, ce texte visionnaire nous donne à la fois les clefs pour comprendre et les armes pour vaincre l'adversité.
    " Avec une crise financière sans précédent, au moins de puis 1929, un réchauffement de la planète unanimement constaté, la crainte de bouleversements bio-politiques, dans des domaines aussi variés que l'eau, l'énergie, l'agriculture ou même les épidémies, notre monde actuel n'incite pas toujours à l'optimisme béat. Pourtant, une prospective plus approfondie et moins terrorisée nous ouvre de nombreuses pistes, par lesquelles l'Humanité du XXIe siècle devrait quand même parvenir à dégager des solutions. Il s'agira surtout de réduire la part guerrière de notre géopolitique au bénéfice des échanges, de l'innovation technologique ainsi que du développement durable. Ces sont ces prospectives à court et à moyen terme qu'explorent à nouveau les spécialistes du renseignement américain. Les experts qui ont travaillé sur ce rapport pendant plusieurs années et ont cette fois étendu considérablement le champ de leurs investigations, fournissent au président Obama une sorte de viatique pour entreprendre le changement planétaire que tout le monde attend. " Alexandre Adler
    Terrorisme en retrait, glissement du pouvoir économique de l'Occident à l'Orient, pénurie d'eau, déclin des ressources en hydrocarbures, nouvelles technologies... Une fois de plus un document passionnant qui nous éclaire sur le monde qui nous attend dans les prochaines décennies, et où surtout, pour la première fois, les américains reconnaissent qu'ils ne seront plus les maîtres du monde ! Dans sa présentation, Alexandre Adler explore, en lever de rideau, les plus grands dangers géopolitiques actuels et suggère quelques moyens de les prévenir, pendant qu'il est encore temps.

  • - 55%

    Anne Fulda brosse un portrait intime et inédit de ce don Juan atypique pour lequel l'esprit de conquête s'apparente à un besoin de plaire et de convaincre, quitte à rêver sa vie. Depuis qu'il est enfant, Emmanuel Macron - ce candidat aux allures de Petit Prince virtuel - a toujours été désigné et reconnu comme le meilleur. Il a trouvé dans le regard des autres, et plus spécifiquement de ses aînés, l'admiration, l'encouragement, la bienveillance. Il y a eu, longtemps, le regard de sa grand-mère, fondateur et essentiel, avec laquelle il a entretenu des liens exclusifs, presque passionnels, qui ont même influé sur sa relation avec François Hollande. Il y a eu le regard de ses professeurs, puis de tous ses " parrains ", qui, tout au long de sa carrière, l'ont toujours épaulé et qu'il a souvent subjugués par son intelligence et son empathie. Il y a bien sûr le regard de Brigitte, son épouse, avec qui il forme un couple dont la singularité ne tient pas à leur différence d'âge mais au fait qu'elle est l'unique femme qu'il aime depuis qu'il a seize ans. Et il y a maintenant le regard des Français, qu'il entend séduire avec la même détermination, en bousculant les convenances et en leur déclarant qu'il les aime...

  • - 50%

    Résumé : Depuis l'apparition de l'Homo sapiens il y a plus de 200 000 ans, nous nous sommes toujours tournés vers les animaux pour satisfaire notre désir de viande. Mais cette habitude séculaire est-elle compatible avec la croissance démographique que connaît notre espèce ? On prévoit que la Terre comptera neuf à dix milliards d'habitants d'ici 2050. Si la plupart auront les moyens d'adopter un régime alimentaire aussi fastueux que les Occidentaux d'aujourd'hui, on peut difficilement imaginer où trouver les terres cultivables et les autres ressources nécessaires pour répondre à cette demande. Et si nous pouvions produire la viande autrement ? La viande dite « propre » (clean meat), une véritable viande obtenue grâce à la culture de cellules musculaires animales, pourrait être la solution. Avec une seule cellule provenant d'une vache, nous pourrions nourrir un village entier sans avoir besoin de recourir à l'élevage et à l'abattage d'animaux, et ainsi éviter la souffrance animale. Ce nouveau procédé pourrait révolutionner notre alimentation, rien de moins.
    Découvrez les dessous de cette course pour la création et la commercialisation d'une viande plus propre, plus sûre et plus durable. En allant à la rencontre de jeunes entrepreneurs visionnaires, de scientifiques spécialisés dans l'ingénierie tissulaire ou encore de grands leaders du secteur alimentaire, l'auteur détaille cette quête pour une viande propre et expose le débat qu'elle suscite. Auteur : Paul Shapiro est le vice-président de la Humane Society of the United States, une des plus grandes organisations de protection des animaux. En tant qu'expert reconnu sur la question du bien-être animal, il a notamment été interviewé par le New York Times, le National Review, le Time, le Chicago Tribune, Fox News et NPR.

    La version originale de Clean Meat fut sacrée best-seller par le Washington Post.

  • - 50%

    La confiscation du pouvoir

    Rachida Dati

    • Plon
    • 21 Novembre 2019

    " La fracture sociale que connaît la France, plus que familière, m'est intime. Certains diront que je viens du bord opposé à celui où je me trouve, que je suis du peuple, mais que je fréquente l'élite. Je me suis au contraire toujours sentie dans une communauté de destin avec ceux que j'ai côtoyés.
    Ceux qui ont les pouvoirs, politiques, financiers, l'assise de leur éducation, un petit nombre qui fait beaucoup, j'ai travaillé dur pour en faire partie. J'ai pensé que seuls le mérite et le travail conditionnaient l'accès à ce cercle. Mais, pour une partie d'entre eux, c'était encore trop peu, ou trop. Il aurait fallu que j'y sois déjà. Dans la France d'aujourd'hui, je ne vois plus beaucoup de
    passerelles. J'observe une société figée et des frustrations de plus en plus nombreuses. L'égalitarisme de la gauche, les errements de la droite, la déconnexion d'un nouveau monde composé des protagonistes de l'ancien monde ont scindé et affaibli notre pays. "
    Dans ce récit livré à coeur ouvert, Rachida Dati évoque l'adversité mais aussi la bienveillance de ceux qui l'ont épaulée. Elle s'appuie sur son expérience pour nourrir une réflexion et ouvrir des horizons qui l'amènent à présenter sa candidature à la mairie de Paris.

  • - 50%

    Officier traitant à la DGSE durant vingt ans, François Waroux lève le voile sur la réalité de ceux que l on appelle les « espions ». Il révèle les méthodes de surveillance, les manipulations par les agents, les techniques de filature, le travail sous couverture, les méthodes de chantage. Il confie aussi les conflits moraux d un homme des services secrets amené à faire taire sa conscience pour servir son pays. En tant que spécialiste de l espionnage industriel et du renseignement politique, il a été envoyé en mission aux États-Unis, en Éthiopie, au Sénégal, en Tunisie ou au Pakistan. Sous une fausse identité ou intégré en ambassade sous couverture, ce Saint-Cyrien fut confronté aux dictatures africaines, au fondamentalisme islamiste ou aux arrière-cuisines des grands groupes internationaux, sur fond de guerre froide et de guerre technologique. Pour pousser un agent étranger à trahir son pays ou inciter un employé à fournir des documents sensibles, un membre des services secrets doit savoir mentir, tromper, voler, tricher... Loin du mythe de l espion cinématographique popularisé par James Bond, il révèle le quotidien de ces hommes de l ombre qui naviguent sans cesse entre égalité et illégalité au nom de la raison d Etat. Un témoignage rare et unique sur un métier qui fascine et sur lequel les idées reçues sont nombreuses.

  • - 62%

    Comment les agents du Mossad ont-ils pourchassé les scientifiques chargés du développement nucléaire en Iran, pisté sans relâche les instigateurs des attentats du 11 Septembre, traqué les responsables nazis de la Solution finale en Amérique latine ?

    Grands reporters et diplomates, les auteurs mettent ici au grand jour les services secrets israéliens à travers une succession de récits captivants à la James Bond - le réalisme et la gravité en plus - dignes des meilleurs romans d´espionnage.

    Succès héroïques ou échecs cuisants, ils ne taisent rien des opérations majeures du Mossad. Ces révélations exclusives donnent un nouvel éclairage sur la géopolitique des dernières décennies et les agents du Mossad, hommes de l´ombre risquant leur vie à chaque instant.
    />


    Michel Bar-Zohar a été membre de la Knesset (le Parlement israélien), conseiller général de Moshe Dayan et émissaire israélien au Conseil de l´Europe. Parlementaire, diplomate, écrivain, reporter et soldat, il combat les ennemis d´Israël sur de multiples terrains. Ses essais et romans ont été traduits en 18 langues et récompensés à de nombreuses reprises.
    Nissim Mishal, journaliste politique, fut le directeur général de la télévision israélienne. Auteur et éditeur, il a publié plusieurs ouvrages sur l´histoire israélienne.

  • - 34%

    Dès l'époque la plus reculée, l'histoire sépare le monde en deux parties : En Orient, la femme est esclave, abrutie ; un simple instrument de sensualisme.En Occident, la femme est fière, indépendante ; elle tient haut et ferme le drapeau de sa puissance et de sa dignité.La Grèce appartenait à l'Orient par son origine ; mais comme elle était sur les limites de l'Occident, elle servait de transition aux deux hémisphères ; la femme commença d'y comprendre la liberté et d'en poser les principes.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • - 50%

    "La troisième révolution industrielle, qui commence avec l'invention du Web en 1990, inclut en elle 8 innovations révolutionnaires : les nanotechnologies, les biotechnologies, l'informatique (Big data et objets connectés), le cognitivisme (l'intelligence artificielle), les imprimantes 3D, la robotique, l'hybridation homme / machine et la recherche sur les cellules souches. Si la philosophie est d'abord "son temps saisi dans la pensée" (Hegel), il est urgent de comprendre les promesses, les dangers et les enjeux éthiques, politiques et spirituels des deux retombées principales de cette nouvelle plateforme technologique à savoir, d'un côté le transhumanisme (le projet "d'augmenter l'homme") et de l'autre, l'économie collaborative ("l'uberisation" du monde)." Luc FERRY

  • - 50%

    "André Comte-Sponville et François Jullien, sous la médiation de Françoise Dastur, confrontent la vision occidentale du bonheur avec celle de la pensée chinoise : d'une part, une culture chrétienne marquée par le dolorisme et la culpabilité et d'autre part une philosophie chinoise qui se dispense de l'idée du bonheur, au profit d'une autre préoccupation, celle de nourrir sa vie. Entre la vision occidentale du bonheur comme but de la vie humaine et celle de la pensée chinoise d'un "vivre à propos", il est intéressant de se demander si c'est bien la quête du bonheur qui doit véritablement gouverner la vie des êtres humains. Cette rencontre, organisée par François Lapérou, pour Arte-Filosofia, nous fait découvrir que l'aspiration au bonheur, prétendument universelle, est en réalité un produit de l'histoire et de la culture." Claude Colombini-Frémeaux

  • - 50%

    François Jullien, philosophe, helléniste et sinologue français, nous propose de mettre en perspective les pensées occidentales et chinoises pour revenir sur les grandes notions fondatrices de notre manière d'appréhender le monde. Le déplacement auquel nous invite la pensée chinoise offre, en effet, de précieuses ressources pour percevoir nos choixculturels les plus enfouis et les interroger du dehors. Par écart avec la vision européenne fondée sur la modélisation, la détermination des buts et l'action, la Chine pense l'expérience en termes de transformations silencieuses et de maturation des conditions. En résulte une stratégie qui tend à tirer parti du potentiel de la situation au lieu d'affronter celle-ci. De ces cohérences de la pensée chinoises, on pourra tirer des concepts pour atteindre une meilleure effi cacité et découvrir une autre voie vers la morale. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

  • - 50%

    « Cet ouvrage de quelques heures pour livrer une histoire - presque complète - de l'islam politique. Cette idéologie qui est née et qui a évolué dans l'ombre de la Grande Histoire de la civilisation musulmane s'est nourrie, à chaque époque, de contextes particuliers et de luttes intestines. Appelée communément islamisme cette pensée - qui instrumentalise des lectures littéralistes du corpus islamique - est méconnue. Ce coffret permet de mieux comprendre ses origines, de connaître les idéologues et les théoriciens qui l'ont vulgarisé et qui l'ont propagé. »
    Mohamed SIFAOUI

    Mohamed Sifaoui, journaliste et écrivain, est spécialisé dans les questions d'islam politique et de terrorisme. Dans un langage clair et précis, il nous expose l'histoire de l'islam politique, nous transmet le fruit de ses recherches depuis plus de 30 ans.
    Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

    Partie 1 - Contexte de naissance de l'islam et évolution de la religion
    Partie 2 - Naissance des écoles de pensée de l'islam politique
    Partie 3 - Naissance de l'islam politique contemporain (Frères musulmans, tabligh et wahhabisme)

empty