Jules Vallès

  • L'enfant

    Jules Vallès

    Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)A tous ceux  qui crevèrent d'ennui au collège ou qu'on fit pleurer dans la famille, qui, pendant leur enfance, furent tyrannisés par leurs maîtres ou rossés par leurs parents, je dédie ce livre.
    Jules Vallès Fils d'un professeur de collège méprisé et d'une paysanne bornée, Jules Vallès raconte : « Ma mère dit qu'il ne faut pas gâter les enfants et elle me fouette tous les matins. Quand elle n'a pas le temps le matin, c'est pour midi et rarement plus tard que quatre heures. » Cette enfance ratée, son engagement politique pour créer un monde meilleur, l'insurrection de la Commune, Jules Vallès les évoqua, à la fin de sa vie, dans une trilogie : L'Enfant, Le Bachelier et L'Insurgé. La langue de Jules Vallès est extrêmement moderne. Pourtant, l'histoire de Jacques Vingtras fut écrite en 1875 et c'est celle des mal-aimés de tous les temps !
    Préface de Philippe Bonnefis.
    Commentaires et notes de Dolorès Rogozinski.

  • Édition présentée, établie et annotée par Marie-Claire Bancquart, Professeur émérite à la Sorbonne.

    "Voilà des semaines que j'attends, du fond de mon trou, une occasion de leur filer entre les doigts.
    Leur échapperai-je ?... je ne crois pas...
    Tant pis ! si l'on me prend, on me prendra !
    Je suis en paix avec moi-même...
    Mon nom restera affiché dans l'atelier des guerres sociales comme celui d'un ouvrier qui ne fut pas fainéant...
    Ils ne m'auront pas ! Et je pourrai être avec le peuple encore, si le peuple est rejeté dans la rue et acculé dans la bataille.
    Je regarde le ciel du côté où je sens Paris.
    Il est d'un bleu brun avec des nuées rouges. On dirait une grande blouse inondée de sang."

  • L'insurgé

    Jules Vallès

    Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Aux morts de 1871 à tous ceux qui, victimes de l´injustice sociale, prirent les armes contre un monde mal fait  et formèrent, sous le drapeau de la Commune, la grande fédération des douleurs, je dédie ce livre.
    Jules Vallès.

    Toute la vie de Vallès est tendue vers la Commune. Lorsque les insurgés s´emparent de Paris, il devient maire du XIXe arrondissement. Le lendemain de l´insurrection, il est condamné à mort par contumace. Son journal, Le Cri du peuple, est interdit. Dans ce troisième volume autobiographique, après L´Enfant et Le Bachelier, l´auteur montre son héros, Jacques Vingtras, sur les barricades, dans le feu de l´action, au milieu des morts et des blessés. Son écriture rapide, sa vision fulgurante des scènes de combat, font de ce livre le cri de la Commune. Jules Vallès mourut, épuisé, à cinquante-trois ans, en murmurant : « J´ai beaucoup souffert. » Préface, commentaires et notes de Roger Bellet. 

  • Le bachelier

    Jules Vallès

    A ceux qui nourris de grec et de latin sont morts de faim,je dédie ce livre. Jules Vallès.

    Jules Vallès, jeune bachelier, ne trouve pas de travail pour une raison bien simple : « J´ai dix ans de colère dans les nerfs, du sang de paysan dans les veines, l´instinct de révolte... ne voyant la vie que comme un combat, espèce de déserteur à qui les camarades même hésitent à tendre la main, tant j´ai des théories violentes qui les insultent et qui les gênent ; ne trouvant nulle part un abri contre les préjugés et les traditions qui me cernent et me poursuivent comme des gendarmes. » Dans ce deuxième volume autobiographique, entre L´Enfant et L´Insurgé, Jacques Vingtras le réfractaire manifeste au Quartier latin, échafaude avec ses amis mille projets révolutionnaires. L´écriture est enflammée, pleine d´humour. La Commune se profile à l´horizon. En attendant, il faut vivre : il sera pion.

  • Fontan Crusoé, un homme du commun, monte à Paris y chercher la gloire littéraire au moment ou Napoléon III fait son coup d'État, en décembre 1852. Ce sera le temps pour Fontan de plier peu à peu et de s'enfoncer dans la misère au creux de Paris, puis d'être refoulé dans ses périféries. Le récit de son naufrage nous est rapporté sans fioritures par Vallès.


  • L'Enfant


    Jules Vallès


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    L'Enfant est un roman de Jules Vallès. Cette aventure de Jacques Vingtras est publiée en 1879 et sera suivie des deux autres épisodes de la trilogie : Le Bachelier et L'Insurgé. Ce roman est d'inspiration autobiographique même si certains points ont été modifiés par rapport à la vie de l'auteur : Jacques Vingtras est fils unique, et bien sûr il ne porte pas le même nom (mais on peut toutefois noter qu'il porte les mêmes initiales). C'est aussi un roman réaliste, qui représente les aspects ordinaires, et populaires de la vie. Dans ce texte, Jules Vallès essaye de raconter sa vie. Il raconte aussi l'histoire des enfants du monde qui vivent la même vie. C'est pourquoi il fait la dédicace suivante : « À tous ceux qui crevèrent d'ennui au collège ou qu'on fit pleurer dans la famille, qui, pendant leur enfance, furent tyrannisés par leurs maîtres ou rossés par leurs parents, je dédie ce livre ». Source : Wikipédia

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/



  • L'Enfant

    Jules Vallès

    Une collection de textes classiques plaisante et claire, spécialement conçue pour les collégiens ! Recommandée par les enseignants.
    Axée sur le plaisir de lire, cette collection permet à tous de découvrir les oeuvres classiques dans tous les genres littéraires : théâtre, roman, nouvelle, policier, récit de voyage... Bibliocollège propose le texte intégral ou de larges extraits, des questionnaires au fil du texte et un appareil pédagogique sur l'oeuvre et son auteur.

  • BnF collection ebooks - "Sous le premier empire, chaque fois qu'on prenait à la France un peu de sa chair pour boucher les trous faits par le canon de l'ennemi, il se trouvait, dans le fond des villages, des fils de paysans qui refusaient de marcher à l'appel du grand empereur. Que leur faisait à eux, les ébats de nos aigles, au-dessus du monde, que l'on entrât à Berlin ou à Vienne, au Vatican ou au Kremlin."

  • BnF collection ebooks - " À NAPOLÉON IER - À mon ami le Docteur GOUPIL, membre de la Commune, Les Droits de l'Homme avaient tracé, Son nouvel orbite à la terre, Ton aventure militaire, La replongea dans le passé, Ton crime fut héréditaire, Et Décembre t'a dépassé, La Commune te mit par terre, Mais depuis on t'a ramassé!..."

  • BnF collection ebooks - "Le ciel est gris, orageux, sinistre. Des nuages amoncelés, lourds, noirs, cuivrés par places, fouaillés par un vent furieux, courent, déchiquetés, laissant prendre après eux comme de sales haillons. On entend, au loin, un mugissement sourd, un râle. Parfois, un clapotement. Et une gerbe d'écume s'élève, blanche, au-dessus de la ligne des eaux qui se confond là-bas, sombre, avec l'horizon sombre..."

  • La Rue

    Jules Vallès

    BnF collection ebooks - "Elle va, cette rue, passer comme un malheur à travers la grande allée du Luxembourg, descendre comme un traître dans la Pépinière. On va couper par le pied les platanes, et il y aura du plâtre pendant des mois sur les feuilles des roses et les feuilles des arbres. Je ne fais pas d'opposition, certes, mais il me semble que les roues des charrettes qui traîneront les poutres et les pierres écraseront bien des souvenirs heureux !

  • BnF collection ebooks - "Ah ! ce n'est pas la rue de France ! - cette rue bavarde et joyeuse, où l'on s'aborde à tout instant, où l'on s'arrête à tout propos. On suit les femmes, on blague les hommes ; il y a du tapage, des rires, des rayons et des éclairs ; il y a des pétillements d'ironie, une odeur de plaisir, des souvenirs de poudre."

  • L'insurgé

    Jules Vallès

    L'insurgé est l'histoire de la commune de Paris, de la semaine sanglante vécue par Jacques Vingtras, héros de Jule Vallès.
    La guerre des barricades, la mise en place d'un gouvernement populaire, l'affrontement des tendances - socialistes contre anarchistes - les massacres des otages, Vallès nous plonge dans les rues de la capitale française, dans ses faubourgs, sous les bombes et les espoirs des prolétaires.

  • BnF collection ebooks - "J'avais connu Jules Vallès en 1866 au journal l'Epoque ; nous faisions partie tous les deux de cette collection de sept chroniqueurs qu'Ernest Feydeau avait chargés d'alimenter le feuilleton de son journal de courriers de Paris, à raison d'un chacun par semaine. Groupe étrange, où figuraient, alternant avec nous, Paul Parfait et Adolphe Dupeuty, M. Jules Richard et M. Adrien Marx !

  • BnF collection ebooks - "Cette nuit, sur la plage d'asphalte que dominent mes croisées, des épaves humaines, le père, la mère, et deux petits, avaient échoué sur un banc. Des hauteurs où, bien malgré moi je plane, on ne distinguait rien, qu'un tas de chairs grises et de nippes terreuses d'où émergeaient, par-ci par-la, un bras, une jambe, au mouvement lent et douloureux comme une patte de crabe écrasé..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • L'Enfant

    Jules VALLÈS

    Premier volet de la trilogie des "Mémoires d'un Révolté". D'inspiration autobiographique, Vingtras incarne l'auteur jeune, en famille et à l'école. Portrait de la vie réaliste en province au XIXème siècle, le jeune garçon subit les brimades de son père - professeur - et de sa mère - femme au foyer d'origine paysanne.


  • 14 juillet.

    Liberté ?
    Cette nuit, sur la plage d'asphalte que dominent mes croisées, des épaves humaines, le père, la mère, et deux petits, avaient échoué sur un banc. Des hauteurs où, bien malgré moi je plane, on ne distinguait rien, qu'un tas de chairs grises et de nippes terreuses d'où émergeaient, par-ci par-là, un bras, une jambe, au mouvement lent et douloureux comme une patte de crabe écrasé.
    Ils dormaient, serrés les uns contre les autres, blottis en un seul tas, par une habitude de meurt-de-froid - même sous cette tiède nuit d'été !
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le ciel est gris, orageux, sinistre. Des nuages amoncelés, lourds, noirs, cuivrés par places, fouaillés par un vent furieux, courent, déchiquetés, laissant pendre après eux comme de sales haillons.On entend, au loin, un mugissement sourd, un râle.Parfois, un clapotement. Et une gerbe d'écume s'élève, blanche, au-dessus de la ligne des eaux qui se confond là-bas, sombre, avec l'horizon sombre.Sur la grève on se presse, on attend.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L´Insurgé

    Jules Vallès

    • Bookelis
    • 17 Décembre 2017

    L'Insurgé est un roman de Jules Vallès, publié à Paris en 1886.
    Le projet du livre s'inscrit logiquement dans la courbe de la trilogie de Jacques Vingtras, ouverte avec L'Enfant et poursuivie avec Le Bachelier.
    Résumé
    |...Le roman raconte la participation de Jacques Vingtras à la Commune de Paris de 1871 : l'armée des Versaillais, corps armé organisé par Adolphe Thiers, qui pénètre dans Paris , la guerre des barricades , la mise en place d'un gouvernement populaire où Vingtras devient l'un des membres influents , la Semaine sanglante, les incendies et les massacres d'otages. Alors qu'il se croit perdu, Vingtras parvient à échapper à la mort et à prendre le large. Dans sa fuite, se retournant pour regarder le ciel du côté de la capitale, il observe : « On dirait une grande blouse inondée de sang. »...|
    |Source Wikipédia|

  • Le Bachelier

    Jules Vallès

    • Bookelis
    • 17 Décembre 2017

    Le Bachelier est un roman de Jules Vallès publié en 1881 chez Georges Charpentier. Son personnage principal est Jacques Vingtras. Il constitue le deuxième volet de la trilogie écrite par Vallès : L'Enfant - Le Bachelier - L'Insurgé.
    Dans Le Bachelier, Vallès continue de raconter sa vie à travers celle du héros et narrateur Jacques Vingtras. Plus encore que dans L'Enfant, l'auteur confère jusqu'aux moindres détails touchants qu'il donne à voir une existence exclamative et discontinue (emploi des exclamations et des alinéas). Plus que le récit de sa vie, c'est la description de l'esprit dans lequel il a vécu, un esprit enthousiaste et naïf, qu'il offre au lecteur.
    Présentation
    |...Jacques Vingtras amorce son engagement politique, entravé par ses déboires financiers, familiaux et sentimentaux. Il parle de sa volonté de défendre les pauvres. Il connaît ce qu'est la misère. Lui-même a longtemps été un pauvre, ayant du mal à se trouver un logement, devant travailler ardemment afin de vivre. C'est pourquoi il montre un intérêt pour le républicanisme et une opposition au bonapartisme et Napoléon III. Il tâte d'ailleurs du journalisme et met sa plume au service de ses idéaux...|
    |Source Wikipédia|

  • L´Enfant

    Jules Vallès

    • Bookelis
    • 17 Décembre 2017

    L'Enfant est un roman de Jules Vallès, premier volet de la trilogie des Mémoires d'un révolté publiée en 1879, qui sera suivi des deux autres épisodes : Le Bachelier et L'Insurgé.
    Ce roman est d'inspiration autobiographique.
    C'est aussi un roman réaliste, qui représente les aspects ordinaires et populaires de la vie en province.
    Présentation
    |...Fils d'un professeur de collège et d'une paysanne sans éducation, Jacques Vingtras naît et grandit au Puy-en-Velay, dans la Haute-Loire, où il a une grande-tante béate, et un jeune oncle compagnon du Devoir. Il est battu par ses parents tous les jours, sous prétexte qu'il ne faut pas gâter les enfants. Cette éducation rend crétin par abrutissement, insensible par rebuffades. Il lit les récits de voyages de l'explorateur James Cook, et les Fables de La Fontaine. Son père est nommé professeur de septième à Saint-Étienne, où il emménage...|
    |Source Wikipédia|

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Jules Vallès. "L'Insurgé", autobiographie romancée et troisième volume de la trilogie sociale "Jacques Vingtras, Mémoires d'un révolté", est dédié à tous ceux qui donnèrent leur sang pour la Commune de Paris. Le futur fondateur du "Cri du peuple" et leader de l'insurrection déploie toute sa verve pour retracer ici l'histoire et le climat vibrant de la semaine tragique: l'armée des Versaillais qui pénètre dans Paris, la guerre des barricades, les incendies et massacres d'otages. En fin de compte, Thiers est maître de la situation. Vingtras se croit perdu tout de bon: "Je m'imagine que nous n'avons plus que quelques heures devant nous pour embrasser ceux que nous aimons, bâcler notre testament si c'est la peine et nous préparer à faire bonne figure devant le peloton d'exécution." Par chance, le pire n'est pas toujours certain. Condamné à mort, Vingtras réussit à échapper aux recherches et à gagner Londres. Pendant sa fuite, regardant alors le ciel du côté de Paris, il est frappé par sa couleur: "On dirait une grande blouse inondée de sang." Jules Vallès le révolté arrache ici des lambeaux de sa vie, les ajuste, les coud ensemble et s'en sert comme d'un étendard. Quelle que soit l'amère complaisance qu'il mette dans ce jeu, il n'en ressuscite pas moins son époque avec un accent qui perce le coeur. "L'Insurgé", comme les deux autres volumes de "Jacques Vingtras", est écrit en haine de la société et si l'auteur attaque aussi durement cette société c'est, avant tout, parce qu'elle laisse dans le dénuement ceux qui refusent d'être ses valets soumis.


  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Jules Vallès. "Le Bachelier", autobiographie romancée et second volume de la trilogie sociale "Jacques Vingtras, Mémoires d'un révolté", est dédié à tous ceux qui crevèrent de faim pour s'être nourris de racines grecques et latines. C'est le récit de la jeunesse de Jules Vallès, de ses luttes, de sa vie de misère et d'aventures dans la bohême littéraire parisienne de l'époque. Après sa vie d'enfant martyr dans la province française misérable du XIXe siècle, Vingtras fait sa malle et part pour Paris afin d'y tenter la fortune, mais sans métier, sans argent, la vie est dure. II tâte successivement du journalisme, du commerce et de la publicité. Il est pion dans divers pensionnats puis échoue dans une crèche. Aucun de ces emplois ne lui donne de quoi subsister. L'atmosphère de Paris ajoute à sa détresse: l'insurrection de juin 1848, durement matée par Cavaignac, ne contient-elle pas en germe le coup d'État du 2 décembre qui amènera la restauration de l'Empire ? Vingtras exècre Napoléon III. Ce qu'il faut tuer, songe-t-il, c'est tout le mal engendré par la question sociale. Il se solidarise avec les miséreux, se sent mûr pour la révolution. Guetté par la misère la plus noire, ivre de rancoeur et de honte, il s'élève contre cette société qui méconnaît les droits essentiels des êtres humains. Le révolté, futur fondateur du "Cri du peuple" et leader de l'insurrection de la Commune de Paris, arrache ici des lambeaux de sa vie, les ajuste, les coud ensemble et s'en sert comme d'un étendard. Quelle que soit l'amère complaisance qu'il mette dans ce jeu, il n'en ressuscite pas moins son époque avec un accent qui perce le coeur. "Le Bachelier", comme les deux autres volumes de "Jacques Vingtras", est écrit en haine de la société et si Vallès attaque aussi durement cette société c'est, avant tout, parce qu'elle laisse dans le dénuement ceux qui refusent d'être ses valets soumis.

  • Ce volume 155 contient les oeuvres de Jules Vallès
    Jules Vallès (nom de plume de Louis Jules Vallez), né au Puy-en-Velay le 11 juin 1832 et mort dans le 5e arrondissement de Paris le 14 février 1885, est un journaliste, écrivain et homme politique français d'extrême gauche. Fondateur du journal Le Cri du peuple, il fait partie des élus lors de la Commune de Paris en 1871. Condamné à mort, il doit s'exiler à Londres de 1871 à 1880.

    CONTENU/

    ROMANS
    Les Réfractaires 1866
    L'Enfant 1878
    Le Bachelier 1879
    L'Insurgé 1882
    ÉBAUCHE
    LE TESTAMENT D'UN BLAGUEUR 1869
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

empty