Michel Capron

  • Chapitre extrait du livre Développement durable et responsabilité sociale. Michel Capron offre une vision claire et concise

    de la double dynamique de dialogue et de confrontation entre les NMSE et les

    puissances économiques. D'un côté, les firmes transnationales et les entités

    économiques mondiales auraient subi un processus de délégitimation de leurs

    activités simultanément à l'élargissement de leur domination sur les activités

    productives et marchandes partout sur la planète. De l'autre côté, grâce à leur

    maîtrise et à leur maniement de l'information, les organisations de la société

    civile réussissent à la fois à alimenter cette crise de légitimité des puissances

    économiques et à représenter un horizon moral légitime auquel ces puissances

    ne peuvent qu'aspirer. C'est là qu'intervient l'essor des normes portant sur le

    développement durable et la responsabilité sociale des entreprises, au milieu

    du conflit entre les puissances économiques et une société civile qui attire de

    plus en plus les forces revendicatrices conventionnelles comme les syndicats,

    et les nouvelles comme les NMSE.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les rapports entre les entreprises et la société constituent un champ peu pris en compte par les sciences sociales. Pourtant notre vie quotidienne est largement déterminée par ce que font - ou ne font pas - les entreprises. Il s'agit d'appréhender leurs activités sous l'angle des responsabilités qui en résultent, sous forme d'un Manuel, aussi exhaustif que possible, des problématiques de la RSE..
    Les rapports entre les entreprises et la société constituent un champ qui a été peu pris en compte par les sciences sociales. Pourtant, la vie quotidienne est largement déterminée par ce que font - ou ne font pas - les entreprises. Acteurs économiques omniprésents, elles jouent également un rôle de plus en plus important dans la vie de la Cité. L'observation et l'analyse de ces rapports, tant du point de vue de la société que de l'entreprise, s'imposent dans un contexte de mutations profondes des cadres de vie et d'évolution des systèmes économiques.
    Les auteurs portent ce double regard en appréhendant les activités des entreprises sous l'angle des responsabilités qui en résultent. Ils scrutent les attentes de la société et les modes de réaction des entreprises à travers une vision sociohistorique qui en éclaire les déterminants.
    Face à l'approche managériale de la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE), ils développent l'idée d'une " redevabilité " des entreprises envers la société résultant de leurs impacts sur l'environnement naturel et humain et des ressources qu'elles s'y procurent. Leur réflexion débouche sur des interrogations sur le sens, la nature, le rôle et le pouvoir de l'entreprise dans la société d'aujourd'hui.
    Cet ouvrage a été labellisé par le collège de labellisation de la FNEGE.

empty