editions mille cent quinze


  • Rémanence, c'est un ensemble de quatre nouvelles, avec un regard distancié sur notre planète, où l'on visite l'un après l'autre des dômes reconstituant ses biotopes disparus. De la superbe SF empreinte de tolérance comme seule Danielle Martinigol sait en écrire.

  • Ce n'est pas une, mais deux nouvelles que nous propose ici David Bry. Deux bijoux comme deux paraboles fantastiques qui entrent en résonance avec notre monde, pour mieux en révéler ses fonctionnements. Et ses dysfonctionnements.

  • Odregan est poursuivi. L'ombre est sur ses traces. Alors l'homme passe de monde en monde, de formes en formes, de souvenirs en souvenirs, il remonte le fil de son histoire comme il s'élance vers l'avenir. Car celui qui est à ses trousses n'est pas seulement son pire ennemi. C'est aussi une partie de lui-même. Un reflet à la surface du temps.

  • Discrètement, il avait compulsé les grimoires du mage du village, écouté ses vieilles histoires et ses précieux conseils, tout en suivant consciencieusement l'enseignement du maître d'armes du château.
    Intelligent, il avait vite compris que la clé ne se trouvait pas dans la force, mais dans la ruse. Il devait battre le dragon sur son propre terrain.


  • Rémanence, c'est un ensemble de quatre nouvelles, avec un regard distancié sur notre planète, où l'on visite l'un après l'autre des dômes reconstituant ses biotopes disparus. De la superbe SF empreinte de tolérance comme seule Danielle Martinigol sait en écrire.


  • Le cadeau parfait pour la Saint-Valentin. Que vous aimiez ou non votre victime. Et que vous aimiez ou non le chocolat, d'ailleurs. Tant que la passion vous dévore, c'est que vous êtes toujours en vie...
    Aurélie Mendonça vous invite à fondre pour cet inconnu croisé dans la rue, pour cette obsession qui vous poursuit autant que vous la poursuivez. Y goûter, c'est en redemander, on vous aura prévenus !

  • "Alors comme ça, petit, tu veux que je te raconte l'histoire des Bois Hurlants ? C'est ça, hein ? [...]
    Y es-tu déjà allé te promener, pour voir ? Oui. Et comment as-tu trouvé l'endroit ? Sinistre.
    Tu m'étonnes !"
    C'est par ces mots que commencent le récit d'un homme qui, des années plus tôt, a vécu les horreurs de la guerre et le déchirement des séparations. Mais qui a aussi découvert quelque chose de troublant dans la forêt, non loin de son orphelinat. Une créature.
    Une créature qu'il n'oubliera jamais...


  • Rémanence, c'est un ensemble de quatre nouvelles, avec un regard distancié sur notre planète, où l'on visite l'un après l'autre des dômes reconstituant ses biotopes disparus. Avec ce troisième volume, "Salles Obscures", nous replongeons dans la magie du cinéma, et des grandes scènes qui ont fait les belles heures du Septième Art. De la superbe SF comme seule Danielle Martinigol sait en écrire.

    " - Le cinéma a été la distraction favorite des Terriens, les habitants de la Terre, pendant environ deux siècles. Avant, ils lisaient, ensuite ils sensoraient.
    Mélanne ouvrit de grands yeux. Une planète nommée Terre ? Elle n'en avait jamais entendu parler.
    Comment Kedrek savait-il tout ça ? Les connaissances de son ami l'étonnaient toujours. Il n'y avait que lui pour s'intéresser autant aux civilisations disparues."


  • Infiniment est à la fois un récit court et une très grande histoire, celle d'un enfant né d'une éprouvette pour traverser les âges, celle du premier immortel. Une expérience qui va rapidement montrer ses limites, au détriment d'un enfant qui, lui, n'en a aucune.


    "Rien n'est stable. Tout bouge. Les nuages font la course là-haut. L'herbe pousse à vue d'oeil. Les sommets des arbres virent de couleur en couleur. Des êtres cavalcadent sous les pieds d'Athan, et à côté, et au-dessus, et près et loin de lui, des grands, des petits, il ne voit pas bien, il n'entend pas non plus, tout est si vif et si aigu, et tout va vite ! tout va trop vite ! la Terre va trop vite !"

  • Destination : une bibliothèque de campagne que la municipalité vient juste de rouvrir. Il est l'heure pour Keryan et les autres élèves de CE1 de rencontrer la nouvelle bibliothécaire. Qu'elle soit jeune et qu'elle ait les cheveux bleus, passe encore ; mais est-ce normal qu'elle ait le teint si livide, qu'elle cherche à mordre les élèves et qu'un monstre vienne de lui voler son coeur ? Du haut de ses sept ans, Keryan pourra-t-il la guérir du mal qui la ronge, et par là même sauver l'Arbre d'Imagination ?

  • Destination : une planète lointaine, aux antipodes galactiques de notre système solaire. Un équipage trié sur le volet, au départ d'une station en orbite autour de Jupiter. Tout le monde est prêt à partir. À moins bien sûr qu'on ait omis d'exposer aux futurs explorateurs les réels tenants et aboutissants de leur voyage.

  • Destination : L'atelier d'Ada Lovelace et de Charles Babbage, à Londres, première moitié du XIXe siècle. Une machine vient de voir le jour. Une machine que Charles veut aussitôt débrancher. Ada s'y oppose. Cette machine est unique en son genre. Mais en quoi est-elle si différente ? Et quel sort peut attendre une machine si spéciale, à l'ère du romantisme et de la révolution industrielle ?

  • Il y a des moments dans la vie pour partir en voyage. Et d'autres pour visiter des endroits insolites. D'autres, encore, pour faire des rencontres qui vous glacent le sang. Et d'autres, enfin, pour céder la place, même si rien ne vous dit que vous la retrouverez en revenant. C'est vrai, si vous en revenez un jour...


  • En acceptant de reprendre un chantier suite à la disparition du directeur qui en avait la charge, Sophie Compagnon ne pensait pas remettre en question sa vision de la réalité. Mais il est des lieux en ce monde (ou dans un autre) qui ont vocation à vous bouleverser. Que l'ont ait des preuves de leur existence ou non.


  • Dans un futur proche, l'extrême-droite a pris le pouvoir. Réactionnaire et nationaliste, la France pourchasse et expulse tout ce qui n'est pas "bien de chez elle". Pendant des années, Daniel et Aïcha réussissent à passer entre les mailles du filet, jusqu'au jour où...


  • Ou comment une paire de bottines, du haut de ses talons carrés et de ses verticales de dentelle noire, devient l'instrument de l'émancipation d'une jeune femme à la vie, jusqu'ici, bien rangée.

  • Vous pouvez changer de peau, changer de style, revoir toute votre garde-robe ou endosser de nouveaux costumes. Ou vous pouvez aussi laisser faire Bob.
    Bob peut tout changer pour vous, il peut vous transformer, littéralement. Mais attention, Bob ne connaît pas ses limites.
    Et si, un jour, il allait trop loin ?


  • Rémanence, c'est un ensemble de quatre nouvelles, avec un regard distancié sur notre planète, où l'on visite l'un après l'autre des dômes reconstituant ses biotopes disparus. Avec ce quatrième volume, "Burgundia", nous explorons la beauté oubliée des cépages et des coteaux bourguignons à perte de vue. De la superbe SF comme seule Danielle Martinigol sait en écrire.



  • "Mes parents ne sont pas comme les autres parents, ils ont des goûts bizarres. Ils adorent les films d'horreur, surtout ceux qui racontent la vie de Jack l'Éventreur, un tueur en série anglais qui a sévi à la fin du XIXe siècle. Ses victimes étaient des femmes, uniquement des femmes. Ce détail a son importance... ne l'oubliez surtout pas !"


  • Deuxième aventure d'Odregan, Quantique des souffrances est une nouvelle qui s'inscrit dans le cycle ouvert par Les Jardins du Feu et du Vide, entre narration fractale et space-opera d'un genre nouveau, où l'humanité s'est dissoute dans l'immensité de l'univers, civilisations égrenées et voyageurs à la dérive, jusqu'à cet objet stellaire, jusqu'à cette planète inaccessible, jusqu'à ce point de la conscience que la conscience ne peut atteindre.


  • Notre héros sort du noir pour plonger dans l'inconnu. Et quel inconnu ! De mécanismes et de rouages, le monde autour de lui tourne comme une machinerie folle, prête à broyer les individus, sans d'autre fonction que de les trier, les ranger et les mener au terme d'un parcours implacable. Mais quel est le terme de ce parcours exactement ?

  • Direction : la petite ville de Perfection, dans le désert du Nevada. Ambiance : chaleur écrasante, virevoltants et routes désertes. Un drugstore abandonné au milieu de nulle part, et miraculeusement remis à neuf du jour au lendemain. Dans l'étrange boutique, une étrange boîte à vendre. Et dans la boîte...

  • Vodenn tapota machinalement son crâne, comme s'il cherchait une calotte-miroir qui n'y était pas. Il eut un regard vide, considérant l'incalculable :
    - Odregan ne serait pas une légende ? Odregan serait une réalité ? Je veux dire, on a souvent pensé que ces documents étaient des faux habiles, des manipulations extrêmement bien faites... mais ça ?
    Il médita longuement. Un léger soupir lui échappa :
    - L'Ico, et Odregan. Les deux plus grands mystères de notre civilisation, réunis.
    Un long frisson parcourut les épaules de Vodenn.
    La forme immobile d'Odregan semblait attendre un combat avec l'Univers lui-même.

  • "Et soudain, c'est l'écrasement. Une pression quatre fois supérieure à la gravité terrestre, qui nous plaque sur la couchette. Je crois mourir. Que mes yeux sortent de mes orbites. Que mon coeur va exploser dans ma poitrine. Et puis, au bout de deux minutes trente, un arrêt brutal, à l'inverse, nous propulse en avant, fait décoller nos épaules, malgré les sangles qui nous attachent. Avec l'arrachement de la coiffe de protection, la lumière nous envahit alors dans un bruit sourd : l'éjection de notre tour de sauvetage.
    Tout va bien. Tout se déroule comme prévu. Nous avons survécu au lancement. Le baril de poudre sur lequel nous étions assis n'a pas explosé. Il a rempli sa mission : nous sommes libérés de l'attraction terrestre."
    _ Véritable hommage à la culture martienne (des romans aux films, en passant par les études scientifiques), empreint d'un réalisme troublant, Arnauld Pontier nous fait vivre l'odyssée comme si nous y étions. Nous en sommes en 2025, à bord de la fusée, nous faisons partie de cet équipage mixte, nous partageons le quotidien de ces hommes et ces femmes qui se préparent à mettre le pied sur cet astre mille fois visité en songe. Un récit de voyage où l'émotion flirte avec la contemplation et l'émerveillement.

empty