• Ce vaste ouvrage se propose de donner des instruments factuels et conceptuels pour comprendre notre présent. Il peut être considéré comme l'autobiographie des générations actuelles, depuis les plus anciennes, qui ont vécu toute la séquence envisagée, jusqu'aux plus jeunes, qui vivent le présent, qui hérite aussi des schèmes et des mémoires de leurs aînés. Un ouvrage de référence indispensable.
    Alain Garrigou retrace ici l'histoire politique récente de la France selon une vision globale de notre temps, saturé par les médias et pourtant souvent dominé par l'amnésie. Il se propose d'en donner des instruments factuels et conceptuels. Il a pour ambition de réaliser une autobiographie collective des générations d'aujourd'hui, des plus anciennes qui ont vécu toute la séquence envisagée (1940 à nos jours) jusqu'aux plus jeunes qui vivent dans le présent, avec les schèmes et souvenirs de leurs aînés. En ce sens, la réflexion s'attache à ce monde que nous habitons, mais qui tout aussi bien nous habite.
    L'ouvrage est organisé selon un ordre chronologique nécessaire à des étudiants et à tous les lecteurs soucieux de situer les noms et les faits qui ont marqué l'histoire du pays depuis trois quarts de siècle, une histoire riche, mouvementée, scandée par une succession de " crises ". Toutefois, le récit rompt avec les façons classiques et commodes de découper le temps politique, mêmes justifiées comme 1945, 1958 ou 1981, afin de mieux mettre en perspective les enchaînements et les causes.

  • Nombre de critiques et de louanges ont nourri les fantasmes sur Sciences Po et l'ENA. On prête beaucoup à ces deux écoles au coeur de la sélection des élites françaises : les anciens élèves occupent les sommets de l'administration, ont conquis la tête des partis politiques, des gouvernements, de nombreuses grandes entreprises publiques puis privées. Alain Garrigou se propose, dans cet essai décapant, de revenir sur l'histoire et la mutation récente de ces deux institutions. Nombre de critiques et de louanges ont nourri les fantasmes sur Sciences Po et l'ENA. On prête beaucoup à ces deux écoles au coeur de la sélection des élites françaises : les anciens élèves occupent les sommets de l'administration, ont conquis la tête des partis politiques, des gouvernements, de nombreuses grandes entreprises publiques puis privées. Alain Garrigou se propose, dans cet essai décapant, de revenir sur l'histoire et la mutation récente de ces deux institutions. Il s'appuie pour cela sur plusieurs enquêtes qu'il a menées au coeur de leurs rouages et de leurs programmes d'enseignement. Loin des charges idéologiques habituelles sur la question, il explique comment s'est formée cette filière dominante de reproduction des élites. Alain Garrigou explique surtout pourquoi le lien organique entre Sciences Po et l'ENA est aujourd'hui mis à mal. Alors que Sciences Po tend à devenir une business school internationale, l'ENA s'efforce de convaincre de la nécessité d'un État fort en préservant les modalités de son recrutement. Les politiques des deux écoles sont devenues contradictoires et leurs relations conflictuelles. Toujours sous surveillance de la " noblesse d'État ", le gouvernement semble, quant à lui, incapable d'ordonner les visions contradictoires d'une irréversible mondialisation et de la défense de l'État.

empty