• Les jeunes et même les moins jeunes accueillent aujourd'hui avec enthousiasme l'arrivée de Netflix, de Youtube, demain de Disney. Ils sont la nouvelle télévision, la télévision en mieux.
    Or ces offres restructurent en profondeur tout l'écosystème de l'audiovisuel. La publicité a perdu 10 000 emplois au cours des dernières années, les chaînes commerciales privées ne vont pas bien, certains pays européens se demandent s'il leur faut encore une télévision publique, le cinéma français craint que les bonnes années ne soient derrière lui. Et Netflix ne passe pas ses films en salles, mais obtient des prix partout dans le monde, sauf à Cannes.
    Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les mécanismes cachés qui animent ce nouveau monde audiovisuel ? Au moment où l'Amérique de Donald Trump s'éloigne de l'Europe, où la consommation de vidéo engendre des monceaux de
    big data personnelles qui partent outre-Atlantique, comment faire pour ne pas perdre complètement cette guerre éclair au terme de laquelle la majorité des médias européens risquent de passer sous pavillon américain ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il y a la face triomphante de la télévision : les groupes multimédias qui se battent pour avoir une télé, des cash-flows à faire rêver la Bourse, les débauchages de stars, et des audiences toujours plus fortes. Mais il y a aussi un versant plus sombre : révolte silencieuse des télécommandes face aux débordements publicitaires, rapports du plus en plus tendus entre les chaînes et les créateurs, licenciements dans les chaînes privées américaines et britanniques, banalisation des programmes... La télévision peut-elle mourir de congestion ? C'est d'abord à cette question que ce livre entend répondre, en proposant, pour la première fois, une analyse en profondeur des mécanismes qui gouvernent les télévisions d'aujourd'hui. Ceci suppose de mieux comprendre l'audience et les choix qu'elle semble traduire. Il faut également élucider les lois, encore assez mystérieuses, de la production audiovisuelle, de l'industrie des programmes. Et aussi encourager l'apparition d'une nouvelle critique de la télévision, pour régénérer la notion, aussi indispensable que floue, de qualité des programmes. Les auteurs montrent ainsi, avec des arguments nouveaux, les effets culturels pervers du développement de la télévision commerciale. Mais aussi qu'un système audiovisuel de ce type n'est pas non plus efficace sur le plan économique. Pour cela, ils se penchent sur le fonctionnement réel et la nature du, ou plutôt des, marchés publicitaires. Une analyse qui les conduit à plaider pour un nouvel équilibre de l'audiovisuel, plus respectueux des attentes des citoyens-téléspectateurs : pour préparer l'avenir de la télévision [...] Cet essai synthétique, nourri d'expériences recueillies en France et à l'étranger, change en profondeur la manière de comprendre l'économie, mais aussi la sociologie de la télévision. Destiné au public, de plus en plus large, qui se passionne pour les médias et la communication, il sera également une lecture utile pour les professionnels du secteur.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty