• Dans chaque récit qui nourrit ce roman choral, s'entrechoquent, avec humour et dérision, des petites destinées et des grandes déconvenues : lignes de vies qui s'entrecroisent d'un chapitre à l'autre, engendrent des rencontres improbables, des occurrences impromptues et des destins incertains, suscitent des envies de sexe et de meurtre. Et attirent des convoitises d'argent rapide.. Des mensonges anodins et des grandioses impostures. Des accès de cupidité et des personnalités doubles. Des vies ratées et des espérances déçues. Pendant qu'autour d'eux se vide le canal Saint-Martin pour son nettoyage décennal. Il découvre les débris, les rebuts et les objets obsolètes enfouis dans la fange et la boue. Et met au grand jour tout ce qu'on aurait tant souhaité dissimuler...

    Gilles Verdet est né à Paris dans le quartier Ménilmontant en 1952. Il a fait des Études classiques chez les Bons Pères Oratoriens, c'est dire s'il revient de loin. Il a travaillé tôt et toute son existence, de disquaire à photographe en passant par marchand de bière (et non de cercueils) et dialoguiste pour la télévision. Il écrit surtout, pas loin du périphérique, "ce cerceau noir de la poésie urbaine". Il est enfin romancier, notamment d'un excellent Série Noire, Une Arrière Saison en Enfer.

  • Quatre nouvelles sèches, histoires brèves de vie et de trépas. Quatre récits fragiles dans les rues de Paris où un destin malin trame des drames en " loucedé ". Histoires de voir. Histoires d'en rire. Des mauvais coups du sort, de la poésie du hasard, de vilaines chutes et des ricochets de la vie... à perpète. Nos souvenirs ne sont-ils toujours que des constructions ? La réalité peut-elle dépasser l'affliction ? L'amnésie de Lucie est une liberté d'exception. Ou le chagrin des hommes ? Igor et Alex, les oubliés de la vie, ceux de la France d'en dessous, troquent leur matin glacé pour une promesse de grand soir. Les bolcheviks de la mouise vont se heurter au ricanement cynique de l'histoire... Les romans s'invitent au fond des gares. Jacqueline est l'héroïne flamboyante de sa vie rêvée. La création littéraire est-elle une entreprise criminelle ? Le père d'Étienne voit grandir son fils dans le sommeil de l'utopie. Qui peut penser que l'amour peut arrêter le temps ? Le noeud social, l'intrigue et l'imaginaire entraînent les personnages dans un parcours d'illusions et d'impostures... Un passage à l'acte dramatique.

empty